Mes gravures sont des repères dans le temps, les instantanés d’une météo intérieure quasi quotidienne. Chacune d’elles se veut l’empreinte d’une émotion traversée ou d’une pensée qui émerge dans le ciel intérieur.
Ces gravures illustrent quelquefois de petites catharsis, comme c’est le cas pour la série “Je suis désolée, Pardon, Merci, Je t’aime”. Celle-ci s’inspire de la tradition spirituelle Hawaïenne d’Ho’oponopono, qui libère l’Inconscient de ses mémoires-traumas pour dénouer dans nos vies des situations de crises et créer durablement un climat de paix, d’harmonie. Il s’agit de soigner les blessures enfouies de son monde intérieur pour en constater par la suite les répercussions bénéfiques dans le monde extérieur à soi, par l’entremise de ces mots magiques : “Je suis désolée, Pardon, Merci, Je t’aime”. Dans cette série, mes gravures sont l’expression des émotions passagères traversées (colère, révolte, frustration, douleur, etc.), échos d’une mémoire inconsciente en souffrance qui demande à être libérée, pour laisser place à la paix. Sous la gravure s’inscrit la formule magique d’Ho’oponopono qui met un baume sur la blessure et la dissout instantanément. Le ciel intérieur s’éclaircit alors, le calme peut revenir…