Il s’agit au fil des ans de définir une empreinte, une chromatique, une gestuelle particulières, d’évoluer vers toujours plus de spontanéité, de dépouillement et de liberté dans l’expression. Mais il est également question d’accompagner un travail spirituel, une écoute intérieure méditative, d’enraciner dans la matière un lien fragile à des Mondes Invisibles et silencieux qui soufflent et guident, tenter d’unir un peu du Ciel et de la Terre, de façon la plus sensible et ajustée possible.

*****

“Des réalités de l’art qui élargissent les limites de la vie telle qu’elle apparaît d’ordinaire. Parce qu’elles ne reproduisent pas le visible avec plus ou moins de tempérament, mais rendent visible une vision secrète. […] L’art ne reproduit pas le visible, il rend visible.» « La forme créatrice échappe à toute dénomination, elle reste en dernière analyse un mystère indicible. Mais non point un mystère inaccessible incapable de nous ébranler jusqu’au tréfonds. Nous sommes chargés nous-mêmes de cette forme jusqu’au dernier atome de moelle. Nous ne pouvons dire ce qu’elle est, mais nous pouvons nous rapprocher de sa source. » Paul Klee